fbpx

Les fils tenseurs (« fils russes » – « fils crantés »)

Ces fils comportent des multiples aspérités et « s’accrochent » sous la peau « comme du velcro » sans aucune suture. Ils sont mis en place à l’aide d’une aiguille fine qui ne laisse aucune cicatrice. Les tissus ainsi « accrochés » et remis en tension permettent de restaurer l’ovale du visage, et de diminuer la ptose au niveau des joues ou du cou par exemple. Ils permettent aussi le relèvement des pommettes ou des sourcils, ce qui peut améliorer la dynamique du regard.

Il existe des fils de nylon et polypropylène, non résorbables, très bien tolérés. Plus récemment, sont apparus sur le marché des fils résorbables qui se désagrègent en 6 à 10 mois environ.

Le relâchement modéré de l’ovale du visage, les bajoues, les plis d’amertume… Les fils sont aussi intéressants pour traiter le regard triste ou l’air fatigué dus à l’affaissement des pommettes ou des sourcils.

Ils se voient immédiatement. Quelques plis de la peau peuvent apparaître à la suite de la remise en tension. Ils s’effacent généralement en 2 à 3 semaines. Les résultats durent, en théorie, quelques années. Cela dépend du type de fils et de leur qualité de fabrication, du nombre de fils implantés et de l’expérience du médecin. La durée a été bien améliorée depuis l’emploi de fils plus longs et multiples.

L’implantation de fils permet d’obtenir un résultat naturel et cohérent car toutes les zones affaissées peuvent être traitées en même temps.

D’une heure pour les poses simples jusqu’à plus de deux heures pour les poses complexes. C’est un travail précis qui ne doit pas être hâtif. Placer un fils n’est pas très difficile mais bien le placer est un autre histoire.