fbpx

La chirurgie esthétique du corps

Les interventions de chirurgie esthétique du corps :

La liposuccion ou lipoaspiration

Chirurgie sûre et maîtrisée, elle représente la première intervention de chirurgie esthétique au Maroc. Elle permet de perdre son ventre, ses poignées d’amour ou sa culotte de cheval rapidement et efficacement.

Son objectif est de modifier la répartition de la graisse pour adoucir la silhouette. La liposuccion ne remplace toutefois pas un régime et la pratique d’un sport ou d’une activité physique. Elle permet également de lutter contre des prédispositions génétiques (silhouette androgyne ou gynoïde) et fournit une solution rapide pour les problèmes à long terme.

La liposuccion est pratiquée le plus souvent dans les cas suivants :

• lorsqu’un homme ou une femme présente un complexe permanent lié à sa silhouette.

• pour traiter les régions du corps qui stockent la graisse de manière excessive.

• pour traiter les zones de graisse toujours présentes après un régime bien conduit.

• pour sculpter une silhouette sans forme (droite et sans courbures).

Les zones principalement traitées par liposuccion sont le ventre (abdomen), les flancs, les poignées d’amour, la culotte de cheval, les hanches, les cuisses, les genoux, les jambes , les mollets, le dos, les bras, le visage, les bajoues et le cou. Il est possible de traiter plusieurs zones en même temps au cours d’une intervention.

Après une liposuccion, la graisse ne revient généralement pas. En effet, la graisse ayant subi une liposuccion revient beaucoup moins que la graisse non aspirée, en raison du processus de fibrose post-opératoire.

Les bénéfices de la liposuccion sont prolongés même s’il faut poursuivre un entretien sportif et un régime équilibré.

Comment se pratique une liposuccion ?

• Intervention pratiquée au bloc opératoire dans un établissement agréé pour la chirurgie esthétique.

• Infiltration préalable d’un mélange de sérum avec adrénaline et antalgiques pour éviter la douleur et les saignements.

• Liposuccion à l’aide de canules de diamètres et de longueur différentes.

• Peut se pratiquer à l’aide d’ultrasons (smartlipo), laser, assistance mécanique.

• Les cicatrices sont cachées et très discrètes (1 à 2 mm).

• La liposuccion peut être associée à un lipofilling (réinjection de la graisse retirée) des fesses ou des seins.

Nous pratiquons au centre Renaissance deux types d’intervention :

• liposuccion concernant une zone de graisse localisée et limitée, pouvant se faire sous anesthésie locale ou générale..

• liposculpture visant à modifier la totalité de la silhouette pour obtenir une forme et des courbures naturelles.

La quantité de graisse aspirée en une seule fois est très variable. Elle dépend de la quantité et de la localisation des zones à traiter. Pour la lipoaspiration d’une zone sous anesthésie locale, 500 ml à 1 litre peuvent être retirés. Pour une liposculpture de la silhouette sous anesthésie générale ou une megalipo, il est possible de retirer 3 à 7 litres.

La lipoaspiration : étapes

• Consultation préopératoire avec un des chirurgiens du centre pour permettre de définir l’objectif visé par le patient. Examen de toutes les zones graisseuses et identification des possibilités et des limites de la lipoaspiration.

• Durée de 1 à 3 heures en ambulatoire sans 90% des cas.

• Les résultats sont visibles immédiatement.

• Résorption de l’œdème sous 3 mois.

• Reprise des activités quotidiennes immédiate et du travail après quelques jours de repos seulement.

• Port d’une gaine ou d’un panty de contention durant 3 à 6 semaines.

L’abdominoplastie (ou plastie abdominale) concerne le plus souvent des femmes ayant eu une ou plusieurs grossesses, mais également des femmes jeunes présentant un relâchement cutané abdominal après perte de poids, des femmes péri-ménopause présentant un empâtement de la région du bassin, ou enfin parfois des ventres “cicatriciels” après une ou plusieurs interventions chirurgicales.

L’abdominoplastie a pour but de corriger cette distension cutanée du ventre en retendant la peau vers le bas. Si la patiente présente, en outre, un disatasis des muscles abdominaux (écart entre les muscles), celui ci sera corrigé lors de l’intervention afin d’affiner la taille et reformer un sangle abdominale de bonne qualité.

Dans la majorité des cas, la plastie abdominale peut être associée à une lipoaspiration abdominale, des hanches, des flancs ou des cuisses.= LIPOABDOMINOPLATIE

La cicatrice résiduelle sera horizontale sus pubienne, cachée sous la culotte et prolongée latéralement en haut et en dehors, plus ou moins loin selon l’importance de la distension cutanée. Il y aura, en plus, une cicatrice autour de l’ombilic. Même si toutes les précautions sont prises pour qu’elles soient fines, leur qualité finale est imprévisible. Néanmoins, le plus souvent, elles sont fines et souples.

L’abdominoplastie se déroule sous anesthésie générale et nécessite 2 à 4 jours d’hospitalisation. Dans les suites opératoires, la patiente doit porter une gaine de contention pendant un mois, jour et nuit.

Elle est peu douloureuse, sauf en cas de geste musculaire (cure de diastasis des muscles grands droits), mais nécessite un arrêt de travail de 2 semaines.

Un drainage lymphatique débute 5 à 7 jours après l’intervention et a pour rôle de diminuer l’œdème post opératoire et de parfaire le résultat.

Néanmoins, le résultat définitif n’est perçu qu’à la fin du troisième mois.

En cas d’abdomen en “besace”, c’est à dire avec un important repli cutané, la plastie abominale peut être partiellement prise en charge par la sécurité sociale, après entente préalable auprès du médecin conseil.

Brazilian Butt Lift – Liposculpture et lipofilling des fesses

Les courbures féminines de notre société moderne se veulent douces et voluptueuses. Afin d’obtenir des hanches sinueuses en sablier et des fesses généreuses en harmonie parfaite avec le reste du corps, le Brazilian Butt Lift permet de remodeler naturellement votre silhouette.

Indications du brazilian butt lift

Le Brazilian Butt Lift permet un remodelage de la silhouette naturel et s’intègre parfaitement dans les pratiques les plus fréquentes de chirurgie des fesses. Il correspond à une liposculpture des hanches et des cuisses, ainsi qu’à un lipofilling fessier (injection de graisse autologue dans les fesses de manière bilatérale).

Le bénéfice pour vous est double : la liposuccion est adaptée aux zones graisseuses qui vous gênent et le lipofilling vous permet d’obtenir les fesses souhaitées.

Le Brazilian Butt Lift est indiqué si :

• votre silhouette manque de définition et de courbures naturelles.

• vos fesses sont plates, ou le sont devenues suite à un amaigrissement.

• vous voulez des fesses rebondies.

• vous souhaitez des fesses rebondies sans implant fessier.

• vous désirez rétablir un équilibre et une harmonie entre vos fesses qui présentent une différence de morphologie, ou entre vos fesses et le reste de votre corps

Particularités du Brazilian Butt Lift

Les travaux scientifiques récents à propos de cette technique de lipofilling fessiers montrent que le taux de prise de graisse est plus important que pour d’autres régions du corps. En effet, la plupart du temps, une seule séance suffit.

Il s’agit d’une liposuccion avec traitement de la graisse pour isoler les cellules graisseuses qui seront injectées dans les zones qui manquent de plénitude.

L’association de l’augmentation naturelle des fesses par lipofilling et de la liposculpture pour affiner la taille et les cuisses donnent un résultat spectaculaire et durable dans la grande majorité des cas.

Les risques de cette chirurgie sont limités et il n’y a aucune cicatrice, comme pour le lipofilling mammaire.

Le Brazilian Butt Lift peut être associé aux autres techniques de lifting fessier, avec cicatrice à 180° ou 360° (Bodylift).

Brazilian Butt Lift : l’intervention

• consultation pré-opératoire avec un des chirurgiens du centre pour confirmer l’indication de liposculpture et de lipofilling fessier après examen soigneux des antécédents et de votre morphologie.

• l’opération se pratique sous anesthésie générale et dure entre 2 et 3h = deux chirurgiens qui opèrent.

• hospitalisation en ambulatoire avec sortie le jour même ou le jour suivant dans la majorité des cas.

• pas de drainage.

• consultation post-opératoire à 3 semaines, puis à 3 et 6 mois.